À qui la faute ?


À l’heure où de récents sondages donnent le RN en tête dans notre région, je serais tenté de répondre, en essayant de réfréner ma colère : la faute aux irresponsables politiques qui n’ont cessé de s’asseoir sur les idées pour lesquelles ils ou elles ont été élus, et sur les gens qui leur ont accordé leurs suffrages au passage.

Que dire de l’OPA éhontée de notre droite locale très sarkozyste sur LaRem et consorts pour se maintenir encore et toujours au pouvoir ? Ainsi mettre en place la députée Ardisson qui n’a comme unique mission que de renvoyer l’ascenseur de son investiture en interdisant toute candidature de la majorité présidentielle aux municipales et aujourd’hui aux départementales et régionales. Cocus ses électeurs qui avaient voté en 2017 pour un renouvellement des pratiques et du personnel politique ! Quelle vaste blague ! Résultat : une droite mécontente qui se radicalise en franchissant le cap du vote RN dédiabolisé, et un électorat centriste qui se réfugie dans l’abstention, hormis quelques faire-valoir oublieux de leurs convictions premières. Il y a aussi cette affiche électorale ahurissante de R. Muselier qui arrive à associer les "Français d'abord" de Le Pen père au bleu des LR et à l'orange du MoDem... Mais où est-on ?

Que dire d’O. Bettati qui fait campagne à Menton avec le RN, puis s’en désengage, puis démissionne du conseil municipal ? Sans doute se trouvait-il gêné comme conseiller municipal d’opposition tant ses idées sont en définitive très peu éloignées du Maire ? Cocus ses électeurs RN. Ceux-ci ne manqueront pas de trouver refuge dans les candidatures poujadistes d’A. Malvault affublé pour l’occasion de l’étiquette RN ou celle des gilets jaunes parrainée par notre égérie locale du FN à papa M. Mathieu…

Que dire de notre gauche locale, aux égos surdimensionnés, incapable de s’entendre avec les écologistes, aux égos non moins surdimensionnés ? On aurait pu penser que le fiasco des municipales, avec comme magnifique résultat de ne plus avoir aucun siège au conseil municipal, leur aurait servi de leçon… Que nenni ! Ils persistent aux départementales… C’est une liste commune en revanche aux régionales, sans doute a-t-on affaire avec des gens plus conscients des enjeux.

Que dire ? Que faire ? Se résignera-t-on à banaliser le RN ? Depuis F. Mitterrand, des irresponsables jouent avec la flamme RN… aujourd’hui, ça prend feu.

Haro sur les posidonies !

Tout d’abord, il faut penser les herbiers de posidonie comme un écosystème, c’est à dire hébergeant un ensemble d'êtres vivants en étroite interrelation avec leur environnement. À ce titre, ils sont tout aussi indispensables que les récifs coralliens ou les forêts équatoriales. Ce n’est donc pas  […]

Lire la suite

2020 nuances plus sombres, 2021 nuances plus claires

Eh bien… Je pense que nous serons peu nombreux à regretter cette année qui s’achève tant elle aura bouleversé nos vies professionnelles et personnelles. Des crises mondiales Une crise sanitaire tout d’abord qui s’est révélée être une véritable épreuve pour nombre d’entre nous et pour notre société  […]

Lire la suite

Tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes…

Les nouvelles s’amoncèlent… et elles ne sont pas bonnes. Le corps social se déchire sous les coups conjugués de la pandémie et de la crise aggravée par les mesures sanitaires – indispensables au demeurant afin de préserver ses prochains et ce qu’il reste de nos hôpitaux. l’islamisme politique, qui  […]

Lire la suite

Le territoire monégasque

Petit exercice de style d'analyse géographique... pour celles et ceux que ça intéresse. Le CNES (le Centre National d'Etudes Spatiales) a développé un programme de vulgarisation pour valoriser la lecture et l'usage pédagogique de ses images satellites en partenariat avec l'Education Nationale :  […]

Lire la suite

Rencontrez l'ASPONA

L'annulation cette année du forum des associations ne nous empêchera pas de venir à votre rencontre. L'association accueillera ses adhérents et sympathisants de 9h30 à 18h00 le samedi 5 septembre dans la Salle de la Villa de la Résidence hôtelière de l’Orangeraie - 15, rue Partouneaux à Menton. Ce  […]

Lire la suite

Éloge de l’abstention

Je ne pensais pas en arriver là si tôt, mais entre mon vote qui légitimerait un système oublieux de l’intérêt commun pour continuer d’exister encore et toujours, ou un autre qui cautionnerait l’arrivée d’une mairie d’extrême droite à Menton, désolé, mais ce bulletin : je me le garde. Je me suis  […]

Lire la suite

La République des partis

Les partis politiques ont une fonction essentielle dans notre vie politique, celle de fédérer, organiser et matérialiser l’expression d’opinions citoyennes. Encore faut-il que leurs dirigeants en aient un peu le sens… On peut compter sans doute sur les directions nationales (encore que…) mais force  […]

Lire la suite

Résilience

Voilà sans doute la dernière fois que j’affiche ce logo « mentonnais ensemble ». Il nous aura accompagné durant toute cette mandature, et j’ai été très fier et honoré d’en avoir été le porte-parole. J’espère avoir été utile dans le débat public et avoir porté nos idées au sein du conseil municipal.  […]

Lire la suite

Menton Autrement, un choix d’ouverture constructive et de fidélité à un idéal démocratique

Tout le monde a compris désormais que LREM dans les Alpes-Maritimes, et singulièrement à Menton, est une vaste supercherie. A force de purges et de sectarisme, ce n’est plus qu’une succursale LR des potentats locaux. Cela a été manœuvré dès les investitures, par la suite avec l’anéantissement des  […]

Lire la suite

Crise de la parole politique ?... Sans blagues !

Je suis en colère. Comment voulez-vous que nous croyions encore aux politiques ? Je ne parle pas de l’échelle nationale avec un Président, unijambiste de droite depuis son élection, qui parvient même à nous rappeler jusqu’à la ligne dure de Fillon. Je veux parler des élus locaux à l’heure où les  […]

Lire la suite

Entendez-vous le bruit des bottes ?

drapeau_menton.jpg, juil. 2011

Notre députée achève son entreprise de destruction. Après avoir asphyxié tous les comités locaux En Marche qui avaient pourtant porté les campagnes des présidentielles et des législatives, elle peut enfin se dévoiler comme LR à part entière. Electorat trahi, elle fait ainsi le plus mauvais choix en  […]

Lire la suite

Haut de page