Éloge de l’abstention


Je ne pensais pas en arriver là si tôt, mais entre mon vote qui légitimerait un système oublieux de l’intérêt commun pour continuer d’exister encore et toujours, ou un autre qui cautionnerait l’arrivée d’une mairie d’extrême droite à Menton, désolé, mais ce bulletin : je me le garde.

Je me suis battu contre pourtant, m’enfonçant toujours un peu plus avant depuis une dizaine d’année dans ce monde dit « politique ». J’y ai vécu des aventures, des amitiés, mais dès qu’on touche au « dur », à la réalité des prises de décisions et non plus à donner la répartie théâtrale à une démocratie qui n’est plus qu’ombre chancelante, tout, absolument tout est mis en œuvre pour vous écarter. C’est le jeu me diriez-vous, mais cela ne se fait pas dans un débat public, démocratique aux vues de tous. Cela se fait en coulisses pour organiser un non-choix aux élections en abusant quelques idiots utiles ou en comptant sur la médiocrité des autres. Peu importe les personnes, peu importe les idées et les projets, seule compte la perpétuation de l'ordre existant au profit de quelques-uns.

Cette fois c’est décidé, je passe outre les injonctions culpabilisantes, comminatoires et moralisantes. Notre système démocratique est tellement en crise qu’il continue de marcher comme un poulet à qui on a coupé la tête. Ce n’est pas faute de connaître des remèdes comme la limitation de mandats ou de participation citoyenne active, régulière et efficiente, mais toujours rien. Alors que ce système continue de s’autoalimenter ; mais sans moi. Il tombera tôt ou tard par la désolidarisation des citoyens eux-mêmes.

J’ai cherché des arguments pour me raisonner… car on va venir me dire que je fais le jeu de l’extrême droite. C’est effectivement un danger pour nos sociétés tant les solutions qu’elle préconise sont fausses et imbéciles, mais dans responsable politique, il y a responsable. Ces « responsables » ont joué jusqu’à présent avec, et continuent de jouer soit en extérieur soit de l’intérieur, mais ils en jouent. C’est exactement les deux configurations qui nous sont servies à Menton. C’est cependant un jeu dangereux car nous nous en lassons. Et qu’on ne vienne pas me dire non plus que c’est un devoir, que des gens se sont battus. Oui, bien sûr des gens se sont battus et sont morts pour participer et se débarrasser de régimes autoritaires, mais mon devoir ne saurait cautionner une démocratie dévoyée. Ces héros ne se sont pas morts pour ça, ils sont morts pour que nous ayons le choix, pas pour qu’il nous soit contraint. Le vote est avant tout un droit, et on a le droit d’en user ou pas, en conscience, sans contrainte ni amende. La démocratie représentative est en faillite, par la faillite de ses représentants. Elle avait été un rempart aux passions populistes et aux militaires. Aujourd’hui, la défiance à son égard est telle que cela nous met tous en danger.

Ponce Pilate s’en lavait les mains, faisons de même, avec du gel hydroalcoolique en plus car ici, elles sont sacrément sales !

La République des partis

Les partis politiques ont une fonction essentielle dans notre vie politique, celle de fédérer, organiser et matérialiser l’expression d’opinions citoyennes. Encore faut-il que leurs dirigeants en aient un peu le sens… On peut compter sans doute sur les directions nationales (encore que…) mais force  […]

Lire la suite

Résilience

Voilà sans doute la dernière fois que j’affiche ce logo « mentonnais ensemble ». Il nous aura accompagné durant toute cette mandature, et j’ai été très fier et honoré d’en avoir été le porte-parole. J’espère avoir été utile dans le débat public et avoir porté nos idées au sein du conseil municipal.  […]

Lire la suite

Menton Autrement, un choix d’ouverture constructive et de fidélité à un idéal démocratique

Tout le monde a compris désormais que LREM dans les Alpes-Maritimes, et singulièrement à Menton, est une vaste supercherie. A force de purges et de sectarisme, ce n’est plus qu’une succursale LR des potentats locaux. Cela a été manœuvré dès les investitures, par la suite avec l’anéantissement des  […]

Lire la suite

Crise de la parole politique ?... Sans blagues !

Je suis en colère. Comment voulez-vous que nous croyions encore aux politiques ? Je ne parle pas de l’échelle nationale avec un Président, unijambiste de droite depuis son élection, qui parvient même à nous rappeler jusqu’à la ligne dure de Fillon. Je veux parler des élus locaux à l’heure où les  […]

Lire la suite

Entendez-vous le bruit des bottes ?

drapeau_menton.jpg, juil. 2011

Notre députée achève son entreprise de destruction. Après avoir asphyxié tous les comités locaux En Marche qui avaient pourtant porté les campagnes des présidentielles et des législatives, elle peut enfin se dévoiler comme LR à part entière. Electorat trahi, elle fait ainsi le plus mauvais choix en  […]

Lire la suite

La Chambre régionale des Comptes épingle la gestion guibaliste

devise.jpg

Heureusement pour nous, les décisions d’un maire sont contrôlées par le Préfet qui exerce son contrôle de légalité et périodiquement par la Chambre des comptes qui auditionne les finances communales. Ainsi, la chambre a auditionné la gestion communale sur la période 2011 – 2018, et émet 6  […]

Lire la suite

Nous avons besoin d’une Europe des projets et des territoires

0_eu_flag.jpg

D’élections européennes en élections européennes, de référendum en référendum, on constate une forte montée de l’euroscepticisme chez les citoyens français et européens. Une défiance vis-à-vis de l’Union Européenne qui provient beaucoup de son incapacité à répondre à de nombreuses difficultés  […]

Lire la suite

Haut de page